BIENVENUE SUR LE SITE INTERNET DU DIOCESE DE MATADI ET NOUS VOUS REMERCIONS DE VOTRE VISITE

Caritas-Développement

MATADI : OUVERTURE OFFICIELLE DU COMPLEXE SCOLAIRE ESPERANCE, UN ESPOIR POUR LES PERSONNES VIVANT AVEC HANDICAP AUDITIF (SOURDS- MUETS).

Monseigneur Daniel NLANDU MAYI, Evêque de Matadi a procédé, ce samedi 02 décembre 2017, à l’ouverture officielle du Complexe Scolaire Espérance pour personnes vivant avec handicap auditif (sourds-muets) dans la ville de Matadi. Il a également procédé à la remise officielle des kits scolaires aux bénéficiaires de la dite école.

La cérémonie officielle a été organisée dans la salle  paroissiale Notre-Dame de Fatima par le Bureau Diocésain de Caritas Développement Matadi, en présence de plusieurs autorités politico administratives, des parents d’élèves et des enfants sourds-muets. En plus de l’équipe sacerdotale de la paroisse Notre-Dame de Fatima, d’autres prêtres ont aussi participé à la cérémonie.

Pour tout commencer, le Coordinateur de Caritas-Développement Matadi, Monsieurl’Abbé Jean-Jacques DIAFUKA a souhaité la bienvenue à tous les invités présents dans la salle. Il a salué, en outre, la disponibilité des uns et des autres et remercié tous ceux qui se donnent corps et âme pour rendre possible cette œuvre.

Le Chargé des projets de la Caritas diocésaine, Monsieur Peter LUKENGA, a,  quant à lui,  fait une présentation technique  du projet. Ce  qui a permis aux invités d’avoir une idée générale sur l’ensemble des activités soutenues et financées par  la Caritas Haute-Autriche/Caritas Linz, en insistant sur  celle qui a réuni les participants à la cérémonie du jour et en souhaitant sa pérennisation avec le concours de tous.

Prenant la parole, Monseigneur Daniel NLANDU MAYI,  a loué les efforts de l’équipe de la Caritas-Développement Matadi  pour ce projet qu’il a estimé le meilleur pour cet instrument de charité du Diocèse de Matadi.  Avant lui, les enfants bénéficiaires ont remercié toutes les personnes de bonne volonté qui rendent aisées leurs études, leur permettant surtout d’apprendre dans les mêmes conditions que les enfants dits « entendants », rompant ainsi avec leur sombre passé. Un des moments importants, c’est la remise par Son Excellence Monseigneur l’Evêque des kits scolaires aux enfants sourds-muets. Cent et cinq(105) kits ont été remis faits d’un sac à dos, des cahiers, stylos, lattes, uniformes et paires de pantoufles. Ensuite,  le Prélat Catholique accompagné de quelques enfants sourds-muets du Complexe Scolaire Espérance et des autorités présentes, a visité les salles de classes utilisées par ces enfants à l’Institut Mgr LUBAKI (IMOLU).

A la fin de la cérémonie les participants ont posé avec l’Evêque à tour de rôle et partagé un cocktail très fraternel.

Ange LUMPUVIKA

RTDM KUKIELE

Double cérémonie à Kimpangu : inauguration du bâtiment scolaire de l’Ecole Primaire 1 KUKIELE et remise officielle des mobiliers scolaires à 11 écoles de la contrée

Le dimanche 12 novembre 2017, journée peu ensoleillée et arrosée par une pluie fine, la paroisse Saint Gérard de Kimpangu, dans le secteur de Gombe-Sud, territoire de Mbanza-Ngungu, Province du Kongo-Central en RDC, a vécu une double cérémonie, à savoir : l’inauguration du bâtiment scolaire de l’E.P.1 KUKIELE et la remise officielle des mobiliers scolaires à 11 écoles du Diocèse de Matadi c’était en présence de plusieurs notables de la contrée, de nombreux fidèles, des parents d’élèves ainsi que des élèves.

Pour tout dire, quatre moments forts ont émaillé cette cérémonie dont notamment :

1°) La messe d’action de grâce présidée par l’Abbé Remy LUZOLO, coordinateur diocésain des Ecoles conventionnées catholiques et concélébrée par les Abbés Jean-Jacques DIAFUKA, Denis NZUNGU et Michel VAYAMBI, respectivement coordinateur de Caritas – Développement Matadi, Curé et vicaire de la paroisse Saint Gérad de Kimpangu

Dans son homélie, l’officiant a évoqué le devoir, pour tout fidèle chrétien, d’exprimer sa foi à travers les œuvres qu’il accomplies par amour de Dieu et des autres, de vivre de la sagesse comme lumière du Christ qui resplendit dans le monde et instrument du renouvellement ou de la reconstruction de ce monde où les hommes sont appelés à vivre unis, comme des frères portant les soucis les uns des autres. Pendant cette célébration eucharistique, une intention spéciale a été faite pour demander à Dieu de soutenir l’action de nos bienfaiteurs, et particulièrement celle de la Conférence Episcopale Italienne grâce à laquelle la construction de l’E.P.1 KUKIELE a été possible et la fabrication de 1.137 bancs, de 82 tables-bureaux, de 88 chaises pour enseignement, de 22 étagères et de 22 armoires en faveur de 11 écoles primaires Kisevolo Ntavadi, Wenze, mpanga-Kinzenze, Mansimba, Maluku, Ndimba-Luala, Ntumpa, Kikakama, Lomba (Tadi Kumbi)

2° La bénédiction solennelle du bâtiment et des mobiliers scolaires, suivie de la coupure du ruban symbolique. Le curé de la paroisse a béni le bâtiment et les mobiliers scolaires tandis que le représentant de l’autorité politico-administrative a procédé à la coupure du ruban symbolique sous de chaudes acclamations de l’assistance.

3° Les différentes prises de parole  pour la circonstance, en tout cinq prises de paroles, ont été enregistrées : la première, le mot de bienvenue et de remerciement à la conférence Episcopale Italienne comme partenaire exécutif. La deuxième intervention, celle des bénéficiaires, faite par un élève suivi du mot du chargé des projets, Monsieur Peter LUKENGA, axé sur la présentation technique du projet. Pour terminer les deux coordinateurs ont pris successivement la parole. Avant de remercier  les partenaires financiers de ces projets, ils ont invité les bénéficiaires à toujours se soucier de la maintenance et de la bonne gestion du nouveau bâtiment scolaire qui reste un acquis à bien soigner ainsi que des mobiliers remis

4° La remise officielle du bâtiment et des mobiliers scolaires. C’était un moment très attendu au cours duquel on a , tour à tour, assisté à la passation des clés entre l’Ingénieur-constructeur, Monsieur Doudou NSAMBU, la coordination de Caritas Développement, le coordinateur diocésain des Ecoles Conventionnées Catholiques et le chef d’établissement pour le bâtiment scolaire, ou encore entre les deux coordinateurs et les chefs d’établissement pour les mobiliers scolaires.

C’est en milieu de l’après-midi, dans une ambiance de fête autour d’un cocktail, que cette cérémonie s’est clôturée.

Double cérémonie à Kimpangu : inauguration  du bâtiment scolaire de l’Ecole Primaire 1 KUKIELE et remise officielle des mobiliers scolaires à 11 écoles de la contrée

Le dimanche 12 novembre 2017, journée peu ensoleillée et arrosée par une pluie fine, la paroisse Saint Gérard de Kimpangu, dans le secteur de Gombe-Sud, territoire de Mbanza-Ngungu, Province du Kongo-Central en RDC, a vécu une double cérémonie, à savoir : l’inauguration du bâtiment scolaire de l’E.P.1 KUKIELE et la remise officielle des mobiliers scolaires à 11 écoles du Diocèse de Matadi c’était en présence de plusieurs notables de la contrée, de nombreux fidèles, des parents d’élèves ainsi que des élèves.

Pour tout dire, quatre moments forts ont émaillé cette cérémonie dont notamment :

1°) La messe d’action de grâce présidée par l’Abbé Remy LUZOLO, coordinateur diocésain des Ecoles conventionnées catholiques et concélébrée par les Abbés Jean-Jacques DIAFUKA, Denis NZUNGU et Michel VAYAMBI, respectivement coordinateur de Caritas – Développement Matadi, Curé et vicaire de la paroisse Saint Gérad de Kimpangu

Dans son homélie, l’officiant a évoqué le devoir, pour tout fidèle chrétien, d’exprimer sa foi à travers les œuvres qu’il accomplies par amour de Dieu et des autres, de vivre de la sagesse comme lumière du Christ qui resplendit dans le monde et instrument du renouvellement ou de la reconstruction de ce monde où les hommes sont appelés à vivre unis, comme des frères portant les soucis les uns des autres. Pendant cette célébration eucharistique, une intention spéciale a été faite pour demander à Dieu de soutenir l’action de nos bienfaiteurs, et particulièrement celle de la Conférence Episcopale Italienne grâce à laquelle la construction de l’E.P.1 KUKIELE a été possible et la fabrication de 1.137 bancs, de 82 tables-bureaux, de 88 chaises pour enseignement, de 22 étagères et de 22 armoires en faveur de 11 écoles primaires Kisevolo Ntavadi, Wenze, mpanga-Kinzenze, Mansimba, Maluku, Ndimba-Luala, Ntumpa, Kikakama, Lomba (Tadi Kumbi)

2° La bénédiction solennelle du bâtiment et des mobiliers scolaires, suivie de la coupure du ruban symbolique. Le curé de la paroisse a béni le bâtiment et les mobiliers scolaires tandis que le représentant de l’autorité politico-administrative a procédé à la coupure du ruban symbolique sous de chaudes acclamations de l’assistance.

3° Les différentes prises de parole  pour la circonstance, en tout cinq prises de paroles, ont été enregistrées : la première, le mot de bienvenue et de remerciement à la conférence Episcopale Italienne comme partenaire exécutif. La deuxième intervention, celle des bénéficiaires, faite par un élève suivi du mot du chargé des projets, Monsieur Peter LUKENGA, axé sur la présentation technique du projet. Pour terminer les deux coordinateurs ont pris successivement la parole. Avant de remercier  les partenaires financiers de ces projets, ils ont invité les bénéficiaires à toujours se soucier de la maintenance et de la bonne gestion du nouveau bâtiment scolaire qui reste un acquis à bien soigner ainsi que des mobiliers remis

4° La remise officielle du bâtiment et des mobiliers scolaires. C’était un moment très attendu au cours duquel on a , tour à tour, assisté à la passation des clés entre l’Ingénieur-constructeur, Monsieur Doudou NSAMBU, la coordination de Caritas Développement, le coordinateur diocésain des Ecoles Conventionnées Catholiques et le chef d’établissement pour le bâtiment scolaire, ou encore entre les deux coordinateurs et les chefs d’établissement pour les mobiliers scolaires.

C’est en milieu de l’après-midi, dans une ambiance de fête autour d’un cocktail, que cette cérémonie s’est clôturée.

Ange LUMPUVIKA

RTDM KUKIELE

Siege Social 

Adresse : 01, Avenue de la Mission
Commune de Matadi
B.P : 29 - Matadi
Bas - Congo
République Démocratique du Congo

Contacts :

Tél. : +243 99 202 4599
         +243 89 75 69 640
Email : matadicaridev@yahoo.fr - jdiafuka@gmail.com

 

Présentation : cliquez [ici]

                                                                                                              

COMMUNIQUES IMPORTANTS

COMMUNIQUE OFFICIEL DU BUREAU DIOCESAIN CARITAS-DEVELOPPEMENT

La Caritas-Développement Matadi informe le public de Matadi et ses environs que des avis à manifestation d’intérêt sont affichés pour le compte de BCECO aux endroits ci-après :

- Bureau Diocésain Caritas à Safari ;

- Procure de Matadi en ville basse ;

- Entrée paroisse Notre-Dame de Fatima ;

- Paroisse Saint Sacrement / Belvédère ;

- Paroisse Sainte Bernadette / Soyo ;

- Paroisse Sacré-Cœur / Kinkanda ;

- Paroisse Saint Joseph / Nzanza ;

- Paroisse Saint Gérard / Minkondo.

Ces affiches concernent le recrutement d'un :

- Chargé de l’administration et finances pour le Bureau provincial de recensement du Kongo Central ; Cliquez sur fichier en attache pour lire les avis :Charge administration 1Charge administration 1 (625.54 Ko) Charge administration 2Charge administration 2(591.2 Ko)

- Chargé de mobilisation pour le Bureau provincial du Kongo Central ;Cliquez sur fichier en attache pour lire les avis Charge mobilisation 1Charge mobilisation 1(677.87 Ko) Charge mobilisation 2Charge mobilisation 2 (734.6 Ko)  Charge mobilisation 3Charge mobilisation 3(369.45 Ko)

- Chargé de la logistique pour le Bureau provincial du Kongo Central.Cliquez sur fichier en attache pour lire les avis Charge de logistique2Charge de logistique2(662.99 Ko)

Tous ceux que la chose intéresse peuvent déposer leur candidature au Bureau Caritas à Safari au plus tard le 17 juillet 2017 à 15h00’.

N.B.: Dossier physique et présence personnelle exigés.

Fait à Matadi, le 26 juin 2017

Abbé Jean-Jacques DIAFUKA
Coordinateur de Caritas-Développement / Matadi

 

 

DIOCESE DE MATADI

CARITAS-DEVELOPPEMENT

Siege Social : 01, Avenue de la Mission/ Commune de Matadi/Matadi/Bas-Congo/RD Congo

B.P : 29 Matadi

Tél. : +243 99 20 24 599, +243 89 74 69 640      E - mail : matadicaridev@yahoo.fr

         COMMUNIQUE   IMPORTANT

Il est porté à la connaissance du public, principalement à la population du District des Cataractes et de la ville de Matadi, que le gouvernement de la République Démocratique du Congo s’est engagé à organiser le deuxième recensement général de la population et de l’habitat (RGPH2).

A cet effet, le Bureau Central de Coordination « BCECO » recrute pour le compte du Bureau Central de Recensement « BCR » :

-  16 Chefs de brigade des travaux cartographiques de terrain devant œuvrer dans la province du Kongo Central ;

-  72 Chefs d’équipe des travaux cartographiques de terrain  devant œuvrer dans la province du Kongo Central.

-  282 opérateurs  des travaux cartographiques de terrain  pour la province du Kongo Central.

 Pour de plus amples précisions sur les conditions et le dépôt de vos candidatures, veuillez contacter les personnes et adresses suivantes :

 1.  LUOZI : voir Monsieur Léonard BAYINA  MAYEMA,  

                       Antenne CARITAS  LUOZI

                       (Paroisse Notre Dame de Fatima)

                      Téléphone : 082 18 16 160    -   09 90 82 81 76

2. MBANZA - NGUNGU : voir Monsieur Vicente NSENGUA NDOMINGIELE, 

                      Antenne CARITAS MBANZA – NGUNGU

                      (Paroisse Sainte Thérèse Mbanza – Ngungu)

                      Téléphone : 09 98 07 37 34  -  089 92 22 687

3.  MATADI : voir Mademoiselle Brillene LUTONDA  NGANGU, 

                     BUREAU  DIOCESAIN DE CARITAS DEVELOPPEMENT  MATADI

                     Avenue Mgr LUBAKI n° 01, Ville Haute (SAFARI)

                     Téléphone : 089 76 49 150  -  085 21 82 724

4. KIMPESE ET LUKALA : voir Monsieur Cédric LUVIVILA  MAMPUYA,

                     (Mission catholique Sainte Marie de KIMPESE)

                      Téléphone : 089 83 80 488

5.    SITE WEB DU DIOCESE DE MATADI (pour prise de connaissance des tâches à accomplir et des critères de recrutement) : www.diocesedematadi.net

6.    POUR ENVOI PAR COURRIER ELECTRONIQUE,  s’adresser directement au BCECO. Envoyer :

v Les candidatures de Chef de Brigade à    596@bcr.bceco.cd

v Les candidatures de Chef d’Equipe    à     597@bcr.bceco.cd

v Les candidatures des Opérateurs       à     598@bcr.bceco.cd

7. POUR BESOIN DE PRECISION, contacter :

 - Monsieur Charles MANANGA  NGIMBI

Chargé de l’Administration et des Finances

Téléphone : 09 98 06 16 68  -  085 51 51 565

-  Monsieur l’Abbé Jean – Jacques DIAFUKA

Coordinateur de la Caritas – Développement Matadi

Téléphone : 09 92 02 45 99  -  089 74 69 640

 

                                                                    Fait à Matadi, le 09 mai 2015

                                                                    Abbé Jean-Jacques DIAFUKA,

                                                                              Coordinateur                

Remise des brevets et des kits d'insertion professionnelle

Remise des brevetsKimpese le 12 juillet 2014 : Caritas-Développement Matadi a remis des brevets et des kits d’insertion professionnelle à 50 lauréats en coupe et couture de la cité de Kimpese.

« Nos parents n’avaient pas de moyens pour que nous puissions apprendre un métier, mais aujourd’hui nous sommes devenus utiles à la société grâce à l’appui de la CARITAS- Développement Matadi », a reconnu Ruth Kabeki, un des bénéficiaires du « Projet de réinsertion socio-économique et professionnelle de 200 jeunes désœuvrés non scolarisés de la cité de Kimpese ». Ce projet a été réalisé par Caritas Matadi, avec l’appui financier de la Conférence Episcopale italienne et en partenariat avec des centres d’encadrement professionnel de Kimpese.

Identifiés depuis 2011, 200 jeunes désœuvrés non scolarisés de Kimpese ont été ciblés et ont bénéficié, au cours de l’année scolaire 2013-2014, d’une formation adéquate dans les centres ci-après : « Centre d’Aide pour l’Encadrement des Personnes Vulnérables (C.A.E.P.V.), Centre d’Encadrement des Filles Désœuvrées (C.E.F.D.) et Centre Professionnel des Arts et Métiers (C.P.A.M.).

 Au bout de cette année de formation, les résultats suivants ont été obtenus : 50 jeunes désœuvrés non scolarisés, dont 49 filles et 01 garçon, ont reçu des brevets en coupe et couture et sont lancés sur le marché de l’emploi. 50 autres jeunes sont encore en formation, dont 20 garçons en menuiserie et 30 garçons en ferblanterie. 100 jeunes garçons ont été appuyés en intrants agricoles et en formation-information pour renforcer leurs capacités de production maraichère.

S’adressant aux lauréats, Monsieur l’abbé Jean-Jacques Diafuka, coordinateur diocésain de Caritas-Développement Matadi, a promis de les suivre après la formation pour s’assurer de la contribution au progrès effectif de Kimpese : « Vous serez tous installés en groupes d’intérêt commun (groupes coopératifs) en raison de 5 à 10 jeunes par groupe coopératif au niveau de la Cité de Kimpese. Cela non seulement nous faciliterait de vous suivre dans votre manière de vous auto-gérer, mais nous permettrait aussi de nous assurer que nos efforts contribueront au développement effectif de la cité pour laquelle le projet a été conçu ».

Quelques matériels et fournitures de couture ont été remis aux lauréats pour leur permettre d’exercer le métier après la formation.

DIAPOSITIVES

Mot du coordinateur de caritasMot du coordinateur de caritas 

Presentation du projetPresentation du projet par le chargé des projets de Caritas- Développement

Mots de circonstanceMots de circonstance

Propos recueillis par Ange Lumpuvika

PROMOTION DES PRATIQUES FAMILIALES ESSENTIELLES

Formation sur les pratiques familiales essentielles a matadi 67Matadi, le 18 mars 2014. Clôture de la formation des animateurs de base sur la Promotion des Pratiques Familiales Essentielles (PPFE) au diocèse de Matadi. 600 animateurs de base viennent d’être formés, sous la coordination du bureau de la CARITAS diocésaine, dans les différents sites organisés à travers la ville de Matadi en trois groupes : premier groupe du 10 au 11 mars, deuxième groupe du 12 au 13 mars et troisième groupe du 14 au 15 mars 2014. Les sites retenus étaient essentiellement les salles de différentes paroisses catholiques de la ville ainsi que celles des autres confessions qui ont bien voulu les mettre à la disposition du projet. Les animateurs formés sont venus de différentes confessions religieuses de la ville suivant l’esprit du projet. Ils ont été instruits pendant deux jours pour chaque site sur les 5 Pratiques Familiales Essentielles promues en priorité. Il s’agit de : le lavage des mains à l’eau et au savon ou à la cendre ; l’allaitement maternel exclusif jusqu’à 6 mois et l’alimentation de complément ; la vaccination complète des enfants avant leur premier anniversaire de naissance et des femmes enceintes ; l’utilisation de la moustiquaire imprégnée d’insecticide ; la prise en charge correcte à domicile des cas de diarrhée. L’objectif poursuivi est de contribuer à la réduction du taux de morbidité et de mortalité des enfants de 0 à 5 ans et des femmes enceintes.

Ces activités sont organisées  par CARITAS Congo,  avec l’appui des Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), dans les diocèses de la République Démocratique du Congo. CARITAS Congo travaille avec la collaboration des différentes confessions religieuses et la Division Provinciale de la Santé (DPS) où est implanté chacun des diocèses du Congo.

Après la ville province de Kinshasa où la campagne a commencé depuis 2012, c’est le tour aujourd’hui de la province du Bas-Congo de démarrer ces activités grâce à l’extension d’un financement obtenu pour la province de Kinshasa. La visée est d’atteindre 45.000 ménages des diocèses/pool de Matadi, de Boma et de Kisantu en raison de 15.000 ménages par diocèse. Pour cela, 30 formateurs ont été d’abord formés en 6 jours à Matadi, du 20 au 25 janvier 2014 sur le contenu et la promotion des 5 Pratiques Familiales Essentielles, l’utilisation de la boîte à images intégrée sur les PPFE, l’utilisation des outils de suivi et supervision des formations et des activités des animateurs de base… Ceux-ci doivent à leur tour, former 1.800 animateurs de base en raison de 600 animateurs de base dans chaque diocèse/pool qui devront se charger de répercuter les pratiques au niveau des ménages. La CARITAS de chaque diocèse est donc le moteur de l’exécution du projet sur le territoire diocésain en collaboration étroite avec le bureau provincial de l’UNICEF Matadi.

A Matadi, après la formation des animateurs de base, l’heure est à présent à la transmission des notions et pratiques apprises au niveau des ménages, des Eglises, des Mosquées, des Temples, des Ecoles… afin de travailler à l’aboutissement des résultats attendus. Images de la Formation.

Jules Mandaya Isambasa

INAUGURATION DES CENTRES DE SANTE A MBANZA-NGUNGU

Ouverture Centres de Santé à Ste Marie/LomaMonseigneur Daniel NLANDU MAYI, évêque de Matadi a inauguré, ce samedi 18 janvier 2014, deux centres de santé à la paroisse Sainte Marie / Loma dans la ville de Mbanza-Ngungu. Il s’agit des Centres de santé Saint Antoine à KOLA et Sainte Marie à LOMA.

C’était au cours d’une cérémonie officielle organisée dans cette cité par Caritas Développement et le Bureau diocésain des œuvres médicales (BDOM) Matadi. La cérémonie a eu lieu en présence de l’Administrateur du territoire de Mbanza-Ngungu, du Médecin chef de district sanitaire de Mbanza-Ngungu et du Médecin chef de zone de santé de Mbanza-Ngungu. Il y a à noter aussi la participation du curé doyen de Mbanza-Ngungu, de l’abbé coordinateur diocésain de Caritas et de la directrice du BDOM/Matadi. Tous ceux qui ont pris la parole à cette cérémonie, ont émis le vœu de voir ces institutions médicales répondre aux besoins prioritaires de la santé des populations et contribuer à  l’amélioration des conditions sanitaires dans cette contrée de la province. IMAGES.

Les deux œuvres sociales ont été construites, grâce à l’appui financier de MANOS-UNIDAS.

Derick Lelo, rtdm. 

Ouverture de l'Atelier: Allocution de Mgr l'Évêque